Accueil > Actualités

Le PEPR-SPIN est un des lauréat de seconde vague d’appels à projets

Le PERP-spin est retenu et sera financé à travers le programme PEPR (Programmes et équipements prioritaires de recherche) exploratoire à hauteur de 38 millions d’euros. Le PEPR-SPIN (Innovations SPINtroniques pour un numérique frugal, agile et durable) regroupe plus de 47 laboratoires et est piloté par le CNRS et le CEA avec 3 universités partenaires (Université Grenoble Alpes, Université Paris-Saclay et Université de Lorraine).

La croissance du « monde numérique » a un coût environnemental qui ne peut plus être ignoré et les projections montrent qu’en 2030, il sera responsable de 20 à 30 % de la consommation d’électricité mondiale ! Le nécessaire changement de paradigme, imposant de revoir nos priorités pour viser de véritables ruptures conceptuelles, devra positionner la frugalité comme un critère de performance essentiel à atteindre, au même titre que la puissance de calcul, la rapidité, la miniaturisation ou le coût... C’est là où la spintronique, intrinsèquement plus « riche » que l’électronique classique qui ne considère que la charge de l’électron et non pas son spin pour créer de nouvelles fonctionnalités, apparaît comme une solution incontournable. En effet, après avoir « révolutionné » le domaine du stockage de données et des capteurs, ce domaine offre aujourd’hui de multiples perspectives pour le développement de nouveaux dispositifs à la fois performants et peu gourmands en énergie, mais aussi reconfigurables. Les systèmes hybrides spintronique-CMOS ou les capteurs spintroniques apportent déjà des solutions dans des domaines stratégiques comme la 5G, l’Internet des Objets (IoT), l’Intelligence Artificielle ou encore le cloud et le verdissement numérique. Un second cycle vertueux s’ouvre actuellement en spintronique avec l’émergence d’innovations prometteuses issues de nouvelles ruptures scientifiques. Celles-ci conserveront les caractéristiques uniques de la spintronique en terme d’efficacité énergétique, de non-volatilité, de résistance aux radiations et d’intégrabilité tout en offrant de nouvelles fonctionnalités aux interfaces avec d’autres champs de la physique et de l’ingénierie. Le PEPR SPIN (Innovations SPINtroniques pour un numérique frugal, agile et durable) vise à accompagner ce nouveau cycle d’innovations à travers des thèmes émergents extrêmement prometteurs, comme par exemple les textures magnétiques et la spin-orbitronique, la spintronique ultra-rapide, la magnonique, la dynamique par transfert de spin. La forte dynamique de ce domaine émergent ouvrira grâce au soutien du PEPR des perspectives entièrement nouvelles dans les domaines du calcul, de l’IoT, des télécommunications, de la logique reprogrammable et des capteurs intelligents, répondant potentiellement à des enjeux forts de souveraineté en technologie de l’information, de la sécurité, de l’énergie et de la santé ou bien les marchés tels que la défense, le nucléaire et l’aérospatial grâce à l’insensibilité des dispositifs spintroniques aux radiations ionisantes. Le financement de ce PEPR, de l’ordre de 38 M€, vise à soutenir des projets collaboratifs phares et des appels à projets spécifiques ouverts, à renforcer des plateformes spintroniques existantes, à attirer des talents par le financement de chaires, à favoriser les synergies européennes ou encore à étoffer le volet formation pour préparer aux métiers de demain en spintronique et dans les technologies attenantes.